« L'émission qui tient ses promesses... | Accueil | A suivre sur le PoliTIC'Show... »

06 octobre 2006

Commentaires

Pruls

Pfiou, il est tres fort.

Son discours est entrainant, il utilise le vocabulaire qui va bien.

Mais comment met il en pratique concretement ce qu'il semble nous promettre?

Oliv

Salut,
D'abord, bravo pour le montage, très professionnel.
Tant pis pour les retards, même s'ils cassent un peu la dynamique, à force d'attendre, on finit forcément par être un peu déçu...alors peut-être un petit conseil amical pour la suite, pas trop d'annonces non tenues (pas de politique :), mettez votre contenu en avant, annoncez le moins !

Sur le fond, c'est-à-dire sur Sarkozy, pas de commentaires, si ce n'est que je trouve que ça ferait du mal à la France d'avoir un président comme lui...

A vous lire et voir vos montages, et bravo pour cette entreprise audacieuse,

Amitiés

koz

Impressionné par la qualité du boulot ! Vous avez bien fait de ne pas tenir les délais, puisque personne ne vous y forçait.

Vous allez être critiqués de part et d'autre, par les pro et les anti. C'est pas plus mal. En ce qui me concerne, je ne partage pas certains choix "éditoriaux", comme celui de déformer la voix de Donnedieu de Vabres, ou de reconstruire des phrases.

Personnellement, j'ai apprécié son discours, que j'avais déjà regardé, en intégralité, auparavant.

Vous vous interrogez sur la sincérité du discours... Il n'y a de toutes façons que des réponses personnelles à ce type de questions : Ségolène Royal est-elle sincère ? François Bayrou est-il sincère ? Nicolas Sarkozy est-il sincère ? Les préoccupations avancées sont-elles réellement des préoccupations du candidat ? C'est un peu le lot commun des campagnes, et notamment présidentielles.

Sur la fin, je regrette la bande sonore sur le thème "qui fait peur". C'est un peu un lieu commun, un bon leitmotiv partisan. Mais je ne vois pas réellement dans les propos que vous avez mis en avant ce qui vous fait peur. Ca fait un peu "gage de bien-pensance"...

bastien

"Pfiou, il est tres fort.

Son discours est entrainant, il utilise le vocabulaire qui va bien.

Mais comment met il en pratique concretement ce qu'il semble nous promettre?"

Le but est de se faire élire, pas de mettre en pratique des promesses.

M

Chapeau les enfants ! C'est beau et bien senti. Vous confirmez ce vieil adage que répètait ma grand-mère : "l'alternative aux médias c'est les médias alternatifs".

La subjectivité qui paraît être le parti-pris de ce numéro ma paraît bien saine. Des idées, des idées mildiou ! (comme disait mon grand-père) On en a jamais trop.

Aller, les éloges, c'est pas trop mon truc, mais...
je reviendrais.

entropie

compliments...très bon travail "journalistique"! format et diffusion via Dailymotion, montage cut et mots de politiciens entendus nul part ailleurs (les "médias" officiels...), blabla démago de l'intérieur, chapeau...

Samski

très beau boulot, très bien monté, très bien mis en musique, qui donne un regard différent sur cet événement. Et surtout, une mine de petites phrases... ;)

Samski

excellente question finale que vous posez, qui aurait pu ouvrir le show : "peut-on gouverner par mots-clés".

tout est dit.

Nicolas

Pfiou, des premières réponses :)

@ Pruls > Je crois que c'est à nous de nous souvenir des promesses (qui n'engagent comme Koz le souligne - j'interprète hein - que ceux qui y croient) et qu'il faudra savoir juger ensuite de leur tenue. Peut-être que c'est là que se situe l'enjeu de l'imprégnation par les "médias citoyens" dans cette campagne : donner à penser et archiver durablement...

@ Oliv > les retards sont dus à la nécessiter de gagner sa croute en parallèle de cet exercice. Nous espérons ne plus avoir a vivre cette "double vie" mais il n'est pas aquis que de tels programmes soient "achetables". C'est l'expérience que nous vous conterons et dans laquelle nous nous lançons...

@ Koz (flatté de te croiser là, vraiment ;) sur le montage de RDDV & co : nous nous sommes permis quelques minutes plus légères avant d'entrer dans le "tunnel" du discours qui nous a semblé être le plus important de souligner et avant donc "le fond". T'as-t-on au moins fait sourire sur ce court passage ?
Sur la sincérité : ne doute pas de la notre, nous nous posons et poserons ces questions à tous. Normalement Nous voyons François Bayrou le 21 octobre et le/la candidate du PS dès désignation. Idem pour l'UMP. Je poursuis les itv des autres candidats en parallèle, mais cette question que tu poses à ton tour est en effet fondamentale et valable pour tous : lequel s'engagera à tenir ses promesses (au prix de sa démission en cas de contrat non rempli) ?
Sur le bande son de "fin" (Gynéco ?) c'est le contraste entre raliements hasardeux et messages véhiculés que nous tenions à mettre en avant. La "bien pensance" s'en remettra :)

@ Bastien > cf. réflexions ci-avant ; je crois que c'est notre rôle (sans prétention mais soyons conscient de nos responsabilités) de citoyens et d'électeurs de demander (d'exiger ?) plus que de beaux discours. Reste que celui-là est une véritable surprise. Et corrobore étonnement ce qui semble être la préocupation principale de "notre génération" : cesser de mettre en péril notre environnement et de passer sous silence des constats et risques majeurs, par delà les clivages ou idéologies politiciennes. Je crois...

@ M > J'espère que tu as raison, et ta grand-mère également. Vraiment :)

@ Entropie et Samski > merci vous deux. Heureux de vous lire ;)

xoup

Ah ça change d'Arlette Chabot! Que du bonheur à regarder ça.
Et effectivement dicours de Sarko : plus populiste il faut remonter loin dans le temps...
Bravo!
Il me tarde de voir le résultat sur la réunion des antilibéraux à St Denis du 10 septembre...

xoup.

ps : au fait le 14/10 et 15/10 (soit samedi et dimanche prochains) l'Alterntaive Unitaire tient à nouveau une réunion nationale des collectifs locaux (à propos du programme, des candidats, etc...) à Paris (détails ici: https://www.alternativeagauche2007.org/spip.php?article274)

jean-philippe

Rarement vu un reportage aussi bien monté ! Bravo à toute votre équipe. Croyez moi, je suis persuadé que l'on aura la chance de voir ce reportage sur les chaines numériques ou hertziennes .. J'en suis sur !

Et bravo à toi SARKO on y croit tous ! Ne nous déçois pas quand tu seras la haut !

Darkworld

Très bon montage.

Sarkozy en 2007 !

Clopin

Très bonne vidéo.

Sarko c'est soit:

1- La plus grande avancée de la France depuis Jaurès.

2- La plus grande déception depuis Mitterrand

Dans tout les cas, je préfere un mec qui fonce comme lui. Sarko 2007 au moins ça bouge...

Varegua

Bravo pour ce reportage et surtout d'avoir aussi bien sentit la trame en place.

Les mots de Clopin, plus haut, révèlent aussi bien cette trame, une propagande en marche: " Sarko 2007 = ça bouge". pas besoin de réflechir plus longtemps les enfants. tout est dit.

La partie "révolutionnaire", l'appel à la jeunesse, de son discourt m'ont fortement surpris. (sans paler de l'écologie). Et puis vient ensuite les valeurs, que vous avez moins montrés dans votre montage, des valeurs trés concervatrices.

Cette posture c'est une révolution concervatrice. C'est une révolution de façade, "ça bouge", "c'est la rupture"! et d'ailleur Sarko le dit trés bien lui même: finit la rupture du modèle sociale français, ce n'est plus qu'une rupture de méthode. Une rupture estétique.

On ne comprend jamais assez comment des révolutions concervatrices ont pu s'établir, en Italie notament. Quand on y regarde de plus près, on voie un délitement des élites dites "libérales" et donc Musso 1922 = çà bouge.

Il ne reste plus qu'a trouver un bouc émissaire pour nourrir la bête, la réaction. la semaine dernière c'était la justice...

Alors voilà Koz ce qui fait peur.
ciao

Pruls

Certaines de vos réponses sont flippantes:

"le but est de gagner", "ca va bouger" (dans quel sens?), "les promesses n'engagent que ceux qui y croient" ...

Apres la video sur le débat écologique qui tente de rassembler autour de la question écologique où quelques idées concrètes sont avancées, les formules rythmées de Sarko me laisse comme un arrière gout.

Je me suis fais le plaisir de re-visionner le montage, et même si je préfère les rush, faire quelques pauses est instructif:

"l'écologique est une affaire trop sérieuse pour être laissée dans les seules mains des verts ..." (en gros, ce sont des incapables) "... vous ne la (la planète) sauverez pas avec les idéologies du retour à la nature, battez vous pour construire et non pas pour détruire" (amalgame entre la confédération paysanne et les verts)

C'est un discours très bien ficelé...

Stephane

Pruls> "en gros ce sont des incapables [les verts]". Euh.. comment dire... Peux-tu juste me dire quel pourcentage les Verts consacrent à l'environnement par rapport à la politique général ? Les Verts sont depuis longtemps éloignés de la cause environnementale, c'est triste mais c'est ainsi. Ils parlent de tout, mais très rarement de l'écologie. Comme on dit, c'est pas moi qui le dit, c'est Nicolas Hulot (voir poste précédent sur ce blog).

Belle vidéo, qui, en effet, montre une sorte de léger parti-pris "contre", mais c'est léger, donc félicitation et continuez ainsi. La même chose pour les autres, un... !!!

Xoup> "Plus populiste il faut remonter loin dans l'histoire", non, non je te rassure Jack Lang, Segolene Royal sont toujours sur la scène, ils ne sont pas encore partis et ne font pas encore parti de l'histoire.

Chrys | GreBlog MonGrenoble

Quel boulot ! vous montez avec quel soft ?

bravo !

Pruls

J'ai droit à combien de post? :p

>Stephane:

L'écologie, c'est un grand mot derrière lequel il faut faire attention à ce que l'on met.

Selon le rapport Brundtland ( ca date d'une vingtaine d'années ) le développement durable regroupe 3 grands éléments:

Environnement (la nature pour caricaturer), l'économie ( ca ca parle bien... ) et le social (pas facile à définir).

Pris séparément, le développement n'est plus durable.

De la même manière que manger Bio en achetant dans les supermarchés classiques ne sert pas à grand chose, se focaliser sur la pensée "nature" est limité.

Il y a beaucoup de choses pleines de bon sens à faire, qui ne sont pas suffisament connues par manque de communication, en vrac:

pédibus, conception bioclimatique des batiments, concertation (dialogue social, un vrai), orientation de l'agriculture, biocarburants, solaire ( dont l'éolien, bio-carburants.. ), diminution des emballages (avant de faire le tri des déchets), revenu d'existence (allocation si vous préférez), éducation (et orientation avant, pendant, après), Chrono-aménagement,...

J'en ai oublié plein, forcément.

Curiosité et Respect, ca pourrait résumer le moteur qui mène à ces différents projets.

(Qui a dit que la curiosité était un vilain défaut?)

Nicolas

(réponses en retard, je reviens vers vous ce soir / en courant : nous serons à partir de 18h sur Direct8 à l'émission Tchache Libre pour discutter de l'aventure du PoliTIC'Show. J'y file et vous réponds dans la soirée, au plus tôt ;)

Vincent

Pour les Verts: c'est fou la vision caricaturale et tronquée qu'en ont les gens.Cela est en partie à cause du parti lui-même qui communique mal, et est en porte à faux avec des associations et ONG centrées sur la protection environnementale, mais tout de même. Les verts font de l'écologie POLITIQUE (lire Ellul, Dumont, etc.), qui ne se limite pas qu'à l'environnement, même si c'est une base du mouvement.
Bref, en gros on a des gens qui critiquent parce que les Verts s'interesse à autre chose que la Nature et le Nucléaire (économie, solidarité, gay et lesbien, le monde numérique, …) et d'autres au contraire reprochent le fait que ce PARTI POLITIQUE "s'éparpille" dans d'autres domaines que l'environnement.

Quand à se demander quel pourcentage consacrent les Verts à l'environnement par rapport à la politique général, c'est tombé dans le piège de la variable d'ajustement: "Tiens on va consacrer 10 % à l'environnement!"
Ce dernier irradie, irrigue toutes les réflexions dans n'importe quel domaine. C'est un prisme, un regard different.

pour en revenir à la video, chapeau et bravo.Travail remarquable.

Perso j'y vois une succession de truismes et de tautologies, bref un discours creux au possible où la forme précède le fond (et là on l'atteint). Mais bon il ne faut pas oublier que ce genre de rassemblement, d'esbrouffe (à gauche comme à droite) est avant tout là pour galvaniser les troupes, les "croyants" en leur en mettant plein la vue, ce qui est facilité par l'état d'excitation collective.
Relire les ouvrages sur les manipulations de foule, revoir les films de Leni Riefenstahl (qui sous le discours ignoble, était finalement une précursseur de la politique spectacle actuelle).

Sarkosy, homme de la rupture? Il faudra m'expliquer cela de la part d'un homme élu depuis 30 ans et cumulard en plus.

Sarko 2007: çà bouge
Chirac: cela m’en touche une sans faire bouger l’autre

dave

Suis je le seul a bondir devant ce reportage. Debat ? c'est ouvert, nous disposons d'une plate forme AV ou nous sommes a meme d'organiser un debat avec les blogueurs, desole, pas d'hotels free of charges ou de notes de restos ou de photos avec talonettes, juste un espace Tv en plein Paris ou je convie les Loic le Meur, Vinvin, Mry et autres politic show crahers qui ont ete convies et se sont pretes a cette masquarade. Donc invitation ouverte, discussion ouverte, on tient a 8 autour de la table, 6 de plus dans le studio.
La semaine prochaine on est cool au niveau planning, up to you

Nicolas

Dans le désorde, une réponse à 'Dave" s'impose :)

Ahhhh, Dave !

Donc, David, je suis chez toi vendredi prochain avec un grand bonheur (pour de vrai). ça, c'est dit, et c'était déjà prévu. Deuxième point : non merci pour l'invitation avec cette joyeuse bande. Pour des raisons personnelles j'aime autant que tu me lances tes banderilles en tête à tête, j'espère sincèrement te démontrer combien un re-visionnage te permettrais un re-cul :)

je souris, je t'assure.

Promis on va en parler de vive voix. Je t'assure que je suis ouvert à une longue et animée discussion sur l'opportunité d'avoir accepté de se faire rembourser les frais de déplacement par l'UMP (comme l'UDF le fait aussi). Je n'ai pas de carte de presse et ma déontologie c'est d'être transparent (notamment, mais je sens qu'on va en reparler ;). Hotel payé ou non, je n'ai pas changé d'un milimètre mon regard critique. Si tu ne l'as pas saisi, j'en prends note, je t'assure ;)

Bon, avec ça 'suis crevé, des réponses plus "profondes" sur l'écologie attendront demain ;)

koz

Pas de raisons de te sentir flatté, Nicolas, même si ça me flatte, que tu te sentes flatté (tu m'suis ?) : vous avez fait un boulot de qualité, c'est évident. Après, c'est ma propre subjectivité qui entre en compte et mes "reproches" sont davantage des désaccords. Vous avez opté pour une vision personnelle, certainement plus intéressante qu'un simple compte-rendu, et vous avez bien fait.

Et après tout, critiquer le fond, je pense que c'est le meilleur hommage à rendre à votre boulot : cela prouve (i) qu'il y en a et (ii) que la forme satisfait.

Ce qui m'agace, et qui transparaît déjà dans certains commentaires, c'est qu'il y a un "regard nécessaire", une pression, que je trouve difficilement acceptable. En somme, il y aurait un passage obligé sur le thème "nicolas sarkozy fait peur" - ce qui, à mon avis, est un axe de com' de l'opposition, qui fonctionne assez bien, puisque tout le monde le reprend en choeur. Or, si tu reprends son discours et si chacun reprenait son discours, y-a-t-il quoi que ce soit dedans qui "fasse peur" ? Je n'en suis pas certain mais si l'on ne veut pas se prendre des scuds en retour, il faut l'avoir dit.

Alors, qu'on le dise lorsqu'il évoque la sécurité, je peux le comprendre, qu'on le dise lorsqu'il évoque l'écologie, moins.

Jandelery

Superbe vidéo ! Enfin quelque chose d'intéressant sur l'université d'été de l'UMP... bravo !

bertrand

chapeau les politic-chauds
rythme efficcace pour le format web
oeil aiguisé
les critiques que j'ai émises après visionnage de l'universite du PS ont été balayées par celui-ci.


on est d'accord ou pas avec votre point de vue. Mais j'aimerais que tous les reporters-journalitses (bloguers ou non) aient le courage d'afficher le leur.

je ne sais pas si ca doit etre une fierté d'accepter les remboursements de frais en disant garder son indépendance (car même non consciemment cela a une influence), mais il est déontologiquement et citoyennement essentiel de le spécifier.

encore merci
continuez, et allez-y, lachez vous!!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

PoliTIC Box

PoliTIC'Show TV

Blog powered by Typepad
Membre depuis 04/2005